Retour à la page d'accueil du site Retour

Les Glossaires

Glossaire des parlers populaires

Glossaire des parlers populaires de Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois

Commander ces ouvrages

- T. 1 (lettres A à D) - 1992 - 254 p. - Broché - 25 € (+ port)
- T. 2 (lettres E à M) - 1993 - 270 p. - Broché - 25 € (+ port)
- T. 3 (lettres N à Z) - 1994 - 296 p. - Broché - 18 € (+ port)
- T. 4 (suppléments) - 1999 - 160 p. - Broché - 10 € (+ port)

Conditions spéciales pour achat de la collection des 4 tomes


A comme Académie de patois, désir enfin réalisé des pionniers de la SEFCO réunis autour de leur premier président, Daniel Hervé, scientifique avisé.

B comme beaucoup de bénévolat, des bocages et du Bas-Poitou, jusqu’au pays des Brandes, sous la bienveillante houlette d’Ulysse Dubois, de la Barre de Sepvret.

C comme nombreux collaborateurs, collecte et conception, Centre-Ouest, Charente et Saint-Ciers, et surtout compétence de Michel Renaud avec son matériel informatique au service d’une belle cause commune.

D comme Raymond Doussinet, trop tôt disparu, et bien entendu Jacques Duguet, dialectologue dévoué...

On l’aura compris, l’oeuvre est d’importance, qui témoigne de la vivacité de la mémoire d’un monde rural dont la culture riche et originale est l’un des maillons indispensables à l’aventure humaine.

Michel Valière - Ethnologue régional de Poitou-Charentes


Cette réalisation a valeur de témoignage. Voilà bien longtemps en effet que l’on proclame que "le patois bat son dail" ! Cela ne l’a pas empêché d’arriver jusqu’à nous, comme l’atteste la collecte consignée dans ces pages, en suivant son petit bonhomme de chemin...

Mais cette voie est de plus en plus étroite et si, dans certaines conditions (géographiques, sociales, familiales, ludiques), le patois peut encore jouer quelque rôle dans la vie de certaines communautés, il faut bien reconnaître que ces conditions sont en train de devenir l’exception : ainsi bien des définitions et des exemples de l’ouvrage sont écrits (où devrait l’être) au passé et les trésors qui nous sont livrés sont puisés tantôt dans l’usage et tantôt dans la mémoire.

Des faits de langue, qui ont pour la plupart des siècles et des siècles d’usage constant soit qu’ils s’observent dans l’ensemble de la région soit qu’ils s’accrochent aux lèvres et au coeur de communautés dans un espace géographique parfois très restreint, sont ici une fois encore proposés à notre attention comme les derniers témoins peut-être d’une longue tradition.

Pierre Rézeau - Directeur de recherche au CNRS

Dans la même rubrique

 

 Notre catalogue
 Commander une revue ou un livre
 Cots de subiet
 Le Subiochon

 S’abonner

Page mise à jour en 2008